Nocturnes à Giverny

Le 09 juin 2013 Publié dans Archives expositions Centre Photographique


Photographies de Elger Esser

Elger Esser, Combray (Giverny I), 2010, Héliogravure sur papier fait main, 117 x 133 x 6 cm


Exposition jusqu'au 28 septembre 2013.


Avec l’aide du Pôle Image Haute-Normandie, le photographe allemand Elger Esser, né a Stuttgart en 1967, s’intéresse depuis 2010 aux jardins de Claude Monet à Giverny. Ce spécialiste de la photographie de paysage, élève de Bernd Becher à la Kunstacademie de Düsseldorf jusqu’en 1997, possède une passion pour la culture française et ses lieux évoquant À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Collectionneur d’images, de livres et de cartes postales, Elger Esser intitule d’ailleurs « Combray » une partie de ses photographies en référence aux descriptions de paysages données par Proust dans son grand œuvre. De nuit, le photographe allemand a enregistré avec de longs temps de pose, sur ses plaques grand format, l’atmosphère du jardin japonais conçu à Giverny par Claude Monet comme un motif pour sa peinture. Le plus souvent en noir et blanc, parfois à la lumière de la lune, Esser a laissé les arbres, les reflets, les ombres inscrire dans la matière photographique la magie de ce lieu hors du temps.

La résidence de Elger Esser initiée en 2010 avec l’aide du Pôle Image Haute-Normandie a bénéficié du soutien du ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Haute-Normandie.
Un livre accompagne l’exposition : «Nocturnes à Giverny» photographies de Elger Esser, Schirmer / Mosel, Munich, 2012.
Elger Esser est représenté en France par la galerie Thaddaeus Ropac, Paris.

Exposition programmée dans le cadre du festival "Normandie Impressionniste"

Jeudi 12 septembre 2012 à 18h30, MUMA-Musée d'art moderne André Malraux, Le Havre
« Du collodion à la carte postale : la photographie à l'ère de l'image touristique »
Conférence de Didier Mouchel.
Entre 1880 et 1914, à l'époque où Pissarro visite les ports normands, la photographie va connaître un bouleversement majeur lié à l'apparition du gélatino-bromure d'argent : la révolution de la photographie instantanée. La possibilité d'enregistrer les mouvements conduit au renouvellement de l'iconographie traditionnelle et à la mise en place de nouvelles pratiques notamment au sein de sociétés photographiques d'amateurs. Comment ces changements se traduisent dans les images représentant les ports haut normands ?
Didier Mouchel est historien de l'art et de la photographie, commissaire d'exposition et chef de projet photographie au Pôle Image Haute-Normandie.
Entrée libre

Galerie du Pôle Image Haute-Normandie
15 rue de la Chaîne
76000 Rouen
tél : 02 35 89 36 96 - fax : 02 35 70 35 71 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Romane Janovet

Romane Janovet

Médiatrice culturelle du Centre Photographique

Centre Photographique : 02 35 89 36 96
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pôle Image Haute-Normandie
P.R.S.
115 Boulevard de l'Europe
76100 Rouen
02 35 70 20 21
Voir tous les contacts

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.