Formation académique en photographie autour de « Walker Evans, the magazine work »

Le 13 mars 2015 Publié dans Archives expositions Centre Photographique

Photographie de Christophe Maout, parue dans un article du journal  Libération le 17 février 2014
© Photographie de Christophe Maout, parue dans un article du journal Libération le 17 février 2014.

Jeudi 9 avril 2015.
Interventions de Raphaëlle Stopin et Christophe Maout Inscriptions à envoyer avant le 12 mars 2015.
Lien vers le formulaire d'inscription : http://www.ac-rouen.fr

Dans le cadre du Plan académique de formation, en partenariat avec le Pôle Image Haute-Normandie, la Délégation académique à l'action culturelle organise une journée de formation autour de l'exposition « Walker Evans, the magazine work", à la Galerie Photographique.

Cette journée de formation autour de la photographie et de ses usages par la presse abordera :

  • la visite de l’exposition par Raphaëlle Stopin, directrice artistique de la mission photographique
  • une rencontre et un atelier avec Christophe Maout, photographe établi à Paris et collaborateur de Libération.


Ces deux interventions permettront de mettre en regard, au travers d’un volet historique puis contemporain, les pratiques éditoriales aux Etats-Unis des années 1920 aux années 1960, soit l’âge d’or de la presse magazine, et celles d’aujourd’hui, dans un quotidien français. Seront donc envisagés les différents contextes historiques qui président à ces commandes d’images, quelle place donnée à la photographie et au créateur d’images, quelle relation la photographie est-elle chargée d’entretenir vis-à-vis des mots ?

Les intervenants :
Raphaëlle Stopin, née en 1978, est établie à Rouen. Diplômée d’Histoire de l’Art à la Sorbonne, elle est commissaire d’exposition, critique et consultante en art et média. Elle est directrice artistique de la mission photographique du Pôle Image Haute-Normandie. Par ailleurs, depuis treize ans, elle collabore au Festival International de Mode et de Photographie à Hyères, en tant que commissaire des expositions et du concours photographie ; manifestation au travers de laquelle elle défend des auteurs émergents et présente des figures établies telles que Erwin Blumenfeld, Melvin Sokolsky, Saul Leiter ou des artistes de la nouvelle scène tels que Jason Evans, Viviane Sassen ou encore Oliver Sieber.
Elle a par ailleurs été commissaire invitée à The Photographers’ Gallery (Londres), la Biennale de Photographie de Mexico, UltraLounge Selfridges et les galeries photo de la FNAC. En 2013, elle est Mentor de la Section Expérimentale du Festival de Photographie de Cracovie et en 2014, invitée par le magazine du Jeu de Paume.
Parmi ses publications, figurent les préfaces des oeuvres de Erwin Blumenfeld, Jean-François Lepage, Charles Fréger, Mathieu Bernard-Reymond, Melvin Sokolsky, Joël Tettamanti, Cyrille Weiner, Laura Henno ainsi que des collaborations à Telerama, FOAM ou encore L’Officiel Art. Elle est régulièrement invitée à des jurys et lectures de portfolios (Rencontres d’Arles, Curators Network, PhotoEspana…).
 
Christophe Maout né en 1967, vit et travaille à Paris.
Après des études bilingues de droit français et allemand, il devient photographe en 1992. Collabore régulièrement avec le quotidien Libération, Les Inrocks, Télérama, Le Monde et d’autres titres de la presse française et internationale. Il a exposé au Festival International de Mode et de Photographie à la Villa Noailles, Hyères, en 2007, aux Rencontres d’Arles, au Fotomuseum de Rotterdam, et au Festival Noorderlicht en 2012.
Il écrit sur la photographie pour le blog photo de Libération entre 2010 et 2012, notamment sur la question du tableau photographique.
 
PROGRAMME DE LA JOURNÉE :
10h à 11h : visite de l’exposition par Raphaëlle Stopin.
Seront abordées de prime abord : l’œuvre de Walker Evans, figure incontournable de l’histoire de la photographie et l’évolution de son œuvre au sein de la presse. Viendront ensuite naturellement les conditions de son exercice de la photographie au sein des magazines avec lesquels il a pu collaborer : quelle liberté d’action, quelles ont été les prises de positions du photographe, quel héritage a-t-il laissé, quelles sont les raisons de la méconnaissance de cette part de l’œuvre et enfin en quoi cette omission est symptomatique de l’avènement du marché de l’art.
 
11h à 12h30 puis 14h à 17h : la commande photographique de presse par Christophe Maout
Depuis 1994, Christophe Maout répond à des commandes de photos pour le quotidien Libération : architecture, nature morte et portrait.
Au travers d’études de cas et d’exemples concrets, il exposera le processus de production d’une commande, de la réception du sujet à la publication de la photographie.
A l’issue de la matinée un sujet sera proposé à la réflexion des participants qui devront rendre une idée après la pause déjeuner. Le sujet abordé figurera parmi les exemples de commandes dont il se servira.
 
Introduction :
•    Qu’est ce qu’une commande ? Pourquoi passe t-on une commande dans un monde saturé d’images ?
•    Quel est le rapport du photographe avec la demande du journal ?

1 / La prise de commande, trouver une idée :

•    Analyse de la demande, saisir les mots et les intentions, et les comprendre autrement que dans leurs sens premiers.
•    Le glissement sémantique producteur d’une construction iconographique inattendue.
•    L’importance de l’expression.
•    Les relations avec les autres arts : le cinéma, la performance, la sculpture.
-   Les détails pratiques : réunir les objets, se rendre sur les lieux, prendre les rendez-vous, obtenir les autorisations, les contraintes de maquette et de mise en page, les délais de bouclage.

2 / L’autonomisation :

-   Le photographe s’approprie le sujet qui lui est proposé, il en livre sa propre interprétation visuelle mais aussi éditoriale dans certaines limites imposées par l’angle sous lequel le journaliste aborde le sujet.
-   Le but poursuivi : la commande réussie, quand l’image trouve un intérêt détachée du contexte éditorial qui l’a fait naître.
 
3 / La réalisation :
•    le déroulement chronologique de l’appel du service photo au rendu.
•    S’organiser, le rétro planning de l’heure du bouclage au démarrage de la production.
•    Le délai, un facteur de réalisation, de faisabilité ?
•    Le budget, les détails pratiques, le studio chez soi, le lieu d’habitation, l’environnement, la proximité avec les commerces et les fournisseurs de matériel de studio, etc.
 
4 / Le rendu et la discussion sur le choix final de l’image.
•    Comment s’opère le choix, l’importance de la présélection, quelle marge de manœuvre pour le photographe.
•    Le rôle du service photo et sa relation avec le service Edition et la rédaction en chef.
•    Le choix de la photo et sa place dans la page, les contraintes imprévues comme la présence ou non d’une publicité.
 
5 / La question ouverte de la morale et de l’expression libre.
•    Proposer une réflexion ouverte sur la question de la morale et des objets photographiés autour d’exemples de commandes précises auxquelles il a dû répondre.

Raphaëlle Stopin

Raphaëlle Stopin

Directrice artistique en freelance pour le Centre Photographique
Centre Photographique : 02 35 89 36 96
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Romane Janovet

Romane Janovet

Médiatrice culturelle du Centre Photographique

Centre Photographique : 02 35 89 36 96
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pôle Image Haute-Normandie
P.R.S.
115 Boulevard de l'Europe
76100 Rouen
02 35 70 20 21
Voir tous les contacts

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.