Films d'archives

Conservation & Numérisation

Actuellement, 7000 films professionnels ou amateurs, documentaires ou fictions, longs ou courts métrages, sont recensés et inventoriés dans une base de données afin de faciliter l'accès aux documents et faire circuler l'information.
Chaque film fait l’objet de fiches documentaires qui, saisies dans cette base de données, permettent par l’interrogation couplée - mots-clefs et rubriques - d’accéder rapidement à un choix de documents ciblés.

Concrètement, ce sont plus de 3800 bobines de films de différents formats (9,5mm, 8mm, Super 8 mm, 16 mm , 35 mm) qui font l'objet de contrats de dépôt, et sont conservées sur place dans des locaux spécifiques à leur sauvegarde. Plus de 220 déposants : organismes, écoles, professionnels mais aussi particuliers nous ont confié leurs documents. Cette collecte se fait essentiellement pour les films axés sur la mémoire collective du travail, du développement rural et urbain, ou tout simplement sur la vie quotidienne.

Les moyens techniques :
- une salle de conservation (aux normes du Service des Archives du Film de Bois d’Arcy)
- une salle de visionnement dans les différents supports pour expertise (tout format film et vidéo)
- un télécinéma
- une salle de montage vidéo
- une base de données (multi-postes : un poste serveur et deux postes de saisie et 1 poste de consultation)

Numérisation :
- afin de permettre une facilité d'accès aux documents conservés, un plan de numérisation de la totalité des films amateurs déposés au Pôle Image est en cours
 

Films d'archives


La Mémoire Audiovisuelle du Pôle Image Haute-Normandie, a pour mission d'assurer la sauvegarde et la valorisation d'archives et documents audiovisuels du patrimoine, professionnel et amateur, ayant pour thématique ou pour cadre la Haute-Normandie.

Initiée par l'IRIS (Institut Régional de l'Image et du Son) en 1986, elle oeuvre depuis cette date à retrouver et faire découvrir, notamment par le biais des films qualifiés d’Inédits (non destinés à l’origine à une diffusion dans les circuits professionnels de l’audiovisuel) une mémoire collective à travers ces documents retraçant des événements de la vie locale (les cinéastes amateurs étant pendant longtemps les seuls pourvoyeurs d’images régionales avant l’existence des chaînes de télévision).

Quelques grandes étapes :

Dès 1989, une « mise en espace » a permis, dans le cadre d’une exposition intitulée : « Rouen 1938 - 1988, Mémoire d’une ville qui change », de valoriser ces images inédites sous forme de montages, d’interviews, de reportages...(commissaire d'exposition IRIS) - Rouen, Espace Duchamp-Villon
En 1993 : création d’une base de données documentaire en collaboration avec la Cinémathèque de Bretagne ( avec le soutien du C.N.C.)
En 1995 : construction de la salle de conservation pour les films déposés (aux normes du Service des Archives du Film de Bois d’Arcy)
En 1996-98 : grâce à une convention spécifique avec la Région Haute-Normandie, mission d’expertise du fonds cinématographique de l’association French-Lines qui gère les documents des Compagnies Maritimes (Messageries Maritimes, CGT,CGM)
En 1999 : organisation d'un colloque les "Inédits et les médias", en collaboration avec l'AEI (Association Européenne des Inédits) - Rouen, Cloître des Pénitents
A partir de 2003 : partenariat avec les archives audiovisuelles de la Basse-Saxe (Allemagne)
En 2005 : développement d’une nouvelle base de données (DIAZ) en collaboration avec la Cinémathèque de Bretagne
En 2007 : plan de numérisation des collections
En 2009 : projet "Patrimoine Numérique" co-financé par le programme européen de coopération transfontalière, "INTERREG IV A" France (Manche)-Angleterre

 

Pôle Image Haute-Normandie
P.R.S.
115 Boulevard de l'Europe
76100 Rouen
02 35 70 20 21
Voir tous les contacts

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.